Randonnées

Chemin des braconniers / Circuit des sources
Écaillon, Pecquencourt : 4,5 km - 1h00 / 5,5 km - 1h15 à 1h50 
  
Ces circuits empruntent des routes pavées datant de 1850. Vous y croiserez le château d’Écaillon reconstruit en 1855 sur l’emplacement du château féodal, la chapelle Notre Dame de Bonsecours du 17ème siècle ou encore l’étang des Huit Prés, l’ancien cavalier des mines. Les deux boucles peuvent s’enchaîner pour former un circuit de 10 km.
   
Le chemin des Galibots "La grande boucle des cavaliers"
C’est la Grande Boucle du Douaisis, une boucle de randonnée de 36 km, baptisée le Chemin des Galibots. 


Elle emprunte ces anciennes voies ferrées de la compagnie des mines d'Aniche, appelées « cavaliers », qui reliaient autrefois l'ensemble des carreaux de fosses et terrils du Douaisis.

Le Chemin des Galibots est né de la volonté des deux intercommunalités de mettre en œuvre une Trame Verte et Bleue afin de concilier la préservation sur leurs territoires de milieux naturels de qualité, mais fragiles, et le développement de loisirs et de modes de déplacements doux (piétons et vélos).

La Communauté d'Agglomération du Douaisis a aménagé 16 km de chemins traversant les communes de Lallaing, Waziers, Sin-le-Noble, Dechy et Guesnain. Le Coeur d'Ostrevent a lui aménagé, d'octobre 2009 à juin 2010, 20 km de sentiers traversant Lewarde, Masny, Ecaillon, Auberchicourt, Aniche, Somain, Bruille-lez-Marchiennes, Rieulay, Pecquencourt et Montigny-en-Ostrevent. Le coût de ces travaux s'élève environ à 1 150 000 € dont 230 000 € à la charge du Coeur d'Ostrevent.

 La vocation écologique de cette boucle est de relier des espaces naturels tels que le Terril des Argales à Rieulay, le Terril Sainte-Marie à Auberchicourt, le Bois de Montigny-en-Ostrevent, le Parc des Renouelles de Dechy, le Vivier de Sin-le-Noble, le Grand Marais de Guesnain... Des liaisons qui permettent de maintenir la biodiversité en offrant aux espèces animales et végétales un cadre privilégié pour se développer et se déplacer. Un bel itinéraire de promenades pour faire découvrir aux piétons et cyclistes les richesses des paysages naturels du Douaisis et de l'Ostrevent mais aussi le riche patrimoine bâti qui se situe aux lisières du chemin le Centre Historique Minier à Lewarde et un certain nombre de cités minières déjà identifiées comme exceptionnelles par la Mission Bassin Minier Nord-Pas de Calais dans le cadre de sa candidature à l'inscription sur les listes du Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre de « Paysage culturel évolutif ».