Écaillon : la sécurité au coeur de la deuxième assemblée générale

 Les habitants n'ont pas hésité à prendre la parole lors de la séance.   Après une année passée à la tête de la municipalité, les élus locaux organisaient vendredi dernier leur deuxième assemblée générale. Les villageois étaient nombreux à assister au rassemblement qui se tenait au sein de la salle des fêtes communale.

« C’est important pour les habitants de pouvoir s’informer sur les projets de la commune et de débattre avec les élus locaux », explique Jean-Michel Rousseaux, qui ne rate jamais une assemblée générale.

L’ouverture de la séance a été faite par Georges Cino, maire, entouré par l’ensemble des conseillers municipaux. Il est d’abord revenu sur les projets évoqués lors de la première assemblée qui ont depuis été aboutis. C’est notamment le cas des travaux permettant la remise en service des feux tricolores devant l’école Simon-Martin.

Le cœur des débats s’est ensuite orienté vers les nombreuses incivilités commissent dans la ville telles que le non-respect du code de la route ou des espaces verts. « Le stationnement sur les trottoirs devant l’école de François-Pierrard est interdit », clame une maman d’élève, révoltée par la mise en danger des enfants.

Pour rassurer les habitants, les représentants locaux n’hésitent pas à faire de la sécurité de la ville leur priorité, le tout en menant à terme l’ensemble des projets futurs. Le plus attendu est sans doute la construction d’une cantine pour les groupes scolaires primaires et maternels de la ville.